La première édition du concours de lecture « Planète J’aime Lire à voix haute » a connu son épilogue le 04 juin dernier à l’Institut Français d’Abidjan. Une compétition qui a vu la victoire de Randriamananjara Karyan, élève à l’école La Farandole Internationale, face à 11 autres finalistes. Selon Laure Blédou, Directrice éditoriale et marketing de Bayard Afrique, ce concours entend favoriser les progrès et donné le goût de la lecture aux enfants.

 

En plus de Randriamananjara Karyan, trois (3) autres écoliers ont été distingués. Il s’agit de Djéblé Serge Harry Daniel du Groupe scolaire La Pépinière et Aka Coelho Mayra de l’école Notre Dame du Plateau, respectivement classés 2e et 3e. Tandis que Nathan Arrow, élève en classe de CE2 au Cours Lumière et résidant au Togo, a remporté le challenge digital du concours.

 

Durant plusieurs semaines, une centaine de candidat ont pu travailler la prononciation, l’expressivité, la mémorisation et développer la confiance en eux.

 

"L’engouement à la fois des enfants, des écoles et des parents pour ce rendez-vous est un signe fort du potentiel fédérateur et formateur de la lecture à voix haute", a fait savoir Laure Blédou. Elle s’est félicitée du succès suscité par ce concours et a donné rendez-vous l’an prochain, pour une seconde édition avec plus d’innovations.

 

Les 12 finalistes ont également bénéficié d’une séance de coaching « in situ », sur la scène de l’Institut Français, par Alain Tailly, expert en art oratoire et président du jury par la même occasion.

 

Dédiée aux enfants de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso, du Togo, du Niger, du Sénégal, du Cameroun et de la Guinée, ce sont 47 établissements qui ont pris part à cette première édition. Une caravane a eu lieu à travers toutes les communes d’Abidjan, mais aussi dans les villes d’Anyama, de Bingerville et de Grand-Bassam.

 

Lancé en mars dernier, le concours « Planète J’aime Lire à voix haute », est une initiative de Bayard Afrique, société éditrice du magazine Planète J’aime Lire depuis près de 5 ans.