L'acteur Chiwetalu Agu, star du cinéma nigérian, a été libéré quelques heures après avoir été arrêté par l'armée pour avoir incité des habitants du sud-est du pays à soutenir un mouvement séparatiste, a annoncé la Ligue des acteurs du Nigeria. 


"Le président national de la Ligue des acteurs du Nigeria, Ejezie Emeka Rollas a obtenu la libération de l'acteur Chiwetalu Agu détenu par l'armée nigériane", a affirmé la ligue dans un communiqué publié vendredi soir sur son compte instagram, assorti d'une vidéo de l'acteur le montrant libre.


L'armée avait affirmé que Chiwetalu Agu, qui a joué dans plus d'une vingtaine de films de Nollywood, avait été arrêté jeudi dans l'Etat d'Anambra, après avoir incité les habitants à soutenir le Mouvement indépendantiste pour les peuples indigènes du Biafra (Ipob, interdit), qui prône la sécession du sud-est du Nigeria. 


Contactée par l'AFP, l'armée nigériane n'avait pas réagi dimanche matin pour confirmer cette information. 

Les forces de sécurité intensifient depuis plusieurs semaines leur contrôle dans l'Etat d'Anambra où l'élection d'un gouverneur local est prévue début novembre.

 

Les tensions restent vives dans cette partie du Nigeria où des appels séparatistes évoquent les souvenirs les plus sensibles de la guerre civile du Biafra, il y a un demi-siècle.

La rhétorique séparatiste s'amplifie à l'approche de l'élection présidentielle de 2023 dans le pays le plus peuplé d'Afrique, riche en pétrole mais à l'économie très dégradée en raison d'une mauvaise gestion et de la pandémie de Covid-19.