Tous les observateurs sont unanimes. L’industrie musicale ivoirienne n’est pas au mieux de sa forme, au plan local depuis ces dernières années.  Depuis l’avènement du coronavirus, en est-il de même à l’extérieur, précisément dans l’hexagone ? Que pèsent réellement les artistes ivoiriens qui prestent hors du pays ? De passage à Paris, Check Koné a suivi certains d’entre eux, pour en savoir un peu plus.