Le riz pluvial est le riz qui est cultivé sans être immergé, c'est-à-dire non pas dans une rizière, mais dans un champ. Il peut être utilisé comme culture de couvre-sol protégeant le sol de l'érosion. En Côte d’Ivoire, cette culture représente 23% de la production nationale, et se caractérise par des exploitations de petites tailles, mais la faible fertilité des sols et la sécheresse constituent l’une des contraintes les plus importante. Pour pallier à cela, le Centre du Riz pour l’Afrique (AfricaRice) et le Centre National de Recherche Agronomique (CNRA), ont créé et sélectionné 04 variétés de riz pour leur tolérance à la sécheresse et leur rendement potentiel. Dans ce dossier Ecoplus, Jean- Louis Gbangbo s’est intéressé à ces nouvelles variétés, qui devront aider la Côte d’Ivoire à atteindre l’autosuffisance en riz et contribuer à la sécurité alimentaire.