Dans le Parc National de Tai, les membres de l’unité d’intervention des parcs et réserve multiplient les patrouilles. Même s’ils ne sont qu’une centaine d’agents, ils protègent efficacement les plus de 5 000 km2 de forêt. Dans ce dossier, Jean-Louis Gbangbo a suivi ces agents aguerris et déterminés quelques jours dans l’exercice de leur mission aussi bien à Tai, qu’à Soubré et Djouroutou.