A l'issue de son sommet extraordinaire tenu le 9 janvier dernier, la CEDEAO a décidé d'imposer de lourdes sanctions économiques au Mali. Fermeture des frontières, gel des avoirs du Mali à la BCEAO, suspension des transactions commerciales et financières. Que suppose chaque élément de ce régime de sanctions ? Quelles en sont les implications et les conséquences probables sur l'économie ivoirienne ? Dans ce dossier Eco Plus, Mahama Traoré nous donne plus de détails.