La Direction Générale des Hydrocarbures constate depuis quelques jours, des activités illicites de commercialisation transfrontalière de produits pétroliers, dans les régions frontalières de notre pays. Dans un communiqué dont RTI.Info a reçu copie ce lundi 18 juillet 2022, elle met en garde les contrevenants et informe qu’ils subiront toute la rigueur de la réglementation en vigueur, notamment le remboursement de la subvention de l’Etat.


Des produits pétroliers subventionnés par l’Etat ivoirien, sont vendus de manière illicite aux frontières ivoiriennes, à destination de pays de la sous-région. Cette pratique, au détriment de l’économie ivoirienne, est due à la différence des prix desdits produits pétroliers, entre la Côte d’Ivoire et les pays frontaliers. "Les prix des produits pétroliers pratiqués sur le marché ivoirien sont bas, du fait de la subvention de l’Etat de Côte d’Ivoire au profit des consommateurs ivoiriens", fait savoir le communiqué.



La Direction Générale des Hydrocarbures, a décidé de sévir. Ainsi, des missions de contrôle des quantités de produits pétroliers commercialisés par les stations-services des régions concernées sont en cours et toutes les hausses anormales devront être justifiées. Aux distributeurs agréés, il est demandé d’éviter de s’adonner à ces pratiques.