La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a relevé que plus de 4 000 statisticiens issus d’une vingtaine de pays d’Afrique ont été formés par l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (ENSEA), en 60 années d’existence. Elle a fait cette annonce au cours d’une conférence de presse organisée dans le cadre du lancement de la célébration des 60 ans de l’ENSEA. Créée en 1961, l’ENSEA a pour vocation d’assurer la formation des statisticiens pour les pays africains. "A ce jour, elle a formé plus de 4 000 statisticiens issus de plus de vingt pays d’Afrique et d’Haïti", a indiqué la ministre.