Le président Joe Biden organise ce vendredi 17 juin 2022, une téléconférence rassemblant les principales économies du monde sur la question climatique, au moment où la guerre en Ukraine illustre la dépendance de la planète aux énergies fossiles.

 

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, c'est la troisième fois que le président américain réunit le Forum des économies majeures sur le climat et l'énergie (MEF).

 

Ce sommet "s'inscrit dans les efforts du président pour utiliser tous les moyens dont il dispose pour s'attaquer à la crise climatique mondiale, répondre de façon urgente à la hausse des prix exacerbée par la guerre russe en Ukraine et mettre les Etats-Unis et leurs alliés sur la voie de la sécurité énergétique et alimentaire durable", a justifié l'exécutif américain.

 

Selon un haut responsable gouvernemental américain, 23 pays seront représentés à cette téléconférence, soit la majorité des grandes économies mondiales.

 

Il devrait s'agir de la plus grande réunion sur le sujet de dirigeants, avant la prochaine conférence climat de l'ONU, en novembre en Egypte.

 

La Chine ne sera toutefois représentée que par son émissaire sur le climat, et non par son président Xi Jinping, a précisé la Maison Blanche. Et, autre émetteur majeur de gaz à effet de serre, l'Inde ne figure pas sur la liste officielle des participants.