Ferdinand Marcos Jr a prêté serment jeudi en tant que président des Philippines, concrétisant ainsi le spectaculaire retour en grâce de son clan, passé en moins d'une génération de l'opprobre au pouvoir suprême.

 

Marcos Jr, fils du dictateur du même nom, a prononcé son serment devant des centaines de dignitaires philippins et étrangers ainsi que des journalistes et des sympathisants rassemblés au Musée national de Manille.