La Russie a accusé mardi les Etats-Unis de "déstabiliser le monde" en provoquant des tensions autour de Taïwan, où une possible visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi suscite la colère de Pékin.

 

"Washington déstabilise le monde. Pas un seul conflit réglé dans les dernières décennies, mais plusieurs provoqués", a déclaré sur son compte Telegram la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

 

Ces déclarations sonnent comme un retour à l'envoyeur pour Moscou, que les pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent de déstabilisation avec son offensive militaire contre l'Ukraine.

 

Mme Pelosi a entamé cette semaine une tournée dans plusieurs pays asiatiques qui risque de faire monter les tensions entre la Chine et les Etats-Unis en raison d'une visite à Taïwan non-confirmée mais de plus en plus probable.

 

Pékin considère l'île comme une partie de son territoire à réunifier, par la force si nécessaire, et a plusieurs fois mis en garde Washington contre une visite de la haute responsable qui serait vécue comme une provocation majeure.

 

De plus en plus isolée sur la scène internationale depuis son intervention en Ukraine et souffrant économiquement des sanctions occidentales, la Russie s'efforce de se rapprocher de la Chine.