Écrivain et ethnologue malien né à Bandiagara (Mali) entre 1900 et 1901, Amadou Hampâté Bâ fréquente d'abord l'école coranique de Tierno Bokar, avant d'être réquisitionné d'office, pour l'école française à Bandiagara puis à Djenné. Auteur de renommé international, avec des œuvres dont « le petit Bodiel », « l’étrange destin de Wangrin », « Kaidara » et bien d’autres. Il se lie d’amitié avec feu le président Félix Houphouët-Boigny, après les indépendances. Il décide alors de s’installer à Abidjan, où il passera les dernières années de sa vie, à classer ses archives accumulées sur les traditions orales d'Afrique de l'Ouest, ainsi qu'à la rédaction de ses mémoires, jusqu’à son décès, le 15 mai 1991 sur sa terre d’adoption.

 

Invitée de la Page Culture du journal télévisé de 20 heures de RTI 1 du 08 janvier 2022, Rokiatou Hampaté Bâ, directrice de la Fondation Amadou Hampaté Bâ, a passé en revue les différentes étapes de la création de cette institution. Mise en place pour respecter la volonté de l’homme, elle vise, selon elle, à préserver le patrimoine documentaire d’Amadou Hampaté Bâ, qui compte à ce jour, près de 150 pages numérisées. Créée le 09 janvier 2002, la fondation célèbre cette année ses 20 ans d’existences.