Le Royaume du Maroc s’engage à soutenir “l’Initiative d’Abidjan” présentée par le Président Alassane Ouattara, à l’ouverture de la COP 15 pour la lutte contre la désertification, a assuré, lundi 16 mai 2022, l’Ambassadeur du Royaume chérifien en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani, lors d’une conférence de presse.

 

“Le Maroc souhaite que cette plateforme soit l’occasion d’une mobilisation soutenue et pratique afin de traduire les engagements politiques en actions concrètes“, a déclaré Abdelmalek Kettani.

 

Il a assuré que le royaume chérifien entend apporter un appui technique et financier à la mise en œuvre de ce ambitieux programme, évalué à 1,5 milliard de dollars. Cette initiative vise à créer les conditions d’une durabilité environnementale avec une agriculture plus mécanisée et moderne respectueuse de l’environnement.

 

Présentant les initiatives du Maroc en matière de lutte contre la désertification et la sécheresse, Abdelmalek Kettani a expliqué que le Royaume a initié une politique de création de barrages, l’introduction de technologies nouvelles permettant la gestion rationnelle des ressources hydriques, la sensibilisation et l’implication des populations aux programmes.

 

Inspirée de la vision du Président de la République, Alassane Ouattara, selon Patrick Achi, “l’Initiative d’Abidjan” est un programme dont les grands principes pourront s’appliquer à tous les pays confrontés aux défis de la désertification et de la déforestation.

 

Elle s’articule autour de quatre composantes. Il s’agit de la lutte contre la déforestation et l’engagement pour la restauration des forêts, de l’amélioration de la productivité agricole,

de l’intégration des filières agricoles dans des chaines de valeurs mondiales plus durables et de l’identification des chaînes de valeur du futur qui résisteront au changement climatique et seront respectueuses des sols.