La 26ème Assemblée Générale Extraordinaire de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement (OPDAD) s’est ouverte le jeudi 9 juin 2022, dans la salle présidentielle du centre de conférence internationale de Kintélé à Brazzaville. Durant 02 jours, ce sont une dizaine de Premières Dames dont, Dominique Ouattara, Première Dame de la République de Côte d’Ivoire, qui prennent part à cette rencontre, pour parler de développement et renouveler les instances de l’OPDAD.

 

La session ouverte par Antoinette Sassou N’Guesso, Première Dame de la République du Congo et Présidente sortante de l’OPDAD, a vu la suite des travaux se dérouler à huis clos. L’adoption du compte-rendu de la 25ème Assemblée Générale Ordinaire, la présentation du rapport d’activité et du rapport financier suivi de la discussion et de l’adoption des recommandations du Comité Directeur étaient à l’ordre du jour.

 

Le renouvellement des instances de l’organisation (Comité Directeur, Présidence et Vice-Présidence pour la mandature 2022-2024) aura été le point culminant de cette session.

 

Ainsi, Monica Geingos, Première Dame de la République de Namibie prend la Présidence de l’OPDAD, en remplacement d’Antoinette Sassou N’Guesso. Denise Nyakéru Tshisekedi de la République Démocratique du Congo devient quant à elle, la nouvelle Vice-Présidente.

 

Créée en 2002, l’Organisation des Premières Dames d’Afrique pour le Développement, qui se consacrait principalement à la lutte contre le VIH et à d’autres problèmes de santé de la reproduction, tant sur le plan continental qu’international, a vu son périmètre s’élargir aux questions d’éducation, de santé et du bien-être des enfants, des jeunes et des femmes en Afrique, au développement du continent.