Le Groupe de travail restreint sur les statistiques de genre (GT Restreint), a tenu sa seconde réunion, au titre de l’année 2022, le mercredi 27 juillet 2022, à la Primature à Abidjan.

 

Présidés par Karim Traoré, directeur de Cabinet du Premier ministre, ces travaux d’experts de haut niveau, ont fait appel aux structures de premier rang, liées à la planification et collecte des statistiques de Genre.

 

Ce sont, entre autres, l'Observatoire national de l’équité et du genre (ONEG), l'Institut national de la statistique (INS), le Ministère de la Femme, de la famille et de l’enfant, la direction générale du Plan et de la lutte contre la pauvreté, ONU Femmes, la BAD et la délégation de l'Union Européenne(UE).

 

L’honneur est donc revenu à Michèle Seroussi, Conseillère Régionale de ONU Femmes sur les statistiques de Genre, basée à Dakar, d’exposer sur le projet dénommé : "Les femmes et les filles comptent".

 

Un programme qui vise à améliorer les statistiques de genre en Afrique.

 

La Conseillère régionale de ONU Femmes a profité de ces instants pour partager des bonnes pratiques enregistrées au Sénégal et le Cameroun, concernant le projet en cours d’exécution.

 

Par ailleurs, l’état des lieux de l’avancement des politiques relatives aux statistiques de genre dans chaque structure participante, a été fait au cours de cette réunion.

 

Sans oublier, les recommandations qui ont été formulées en vue de relever les défis liés à la disponibilité et à la diffusion de statistiques de genre de qualité.

 

Dans cette dynamique, il faut souligner que l’ONEG a été félicité pour avoir, non seulement, réalisé le répertoire national des indicateurs de genre, mais aussi pour la mise en place d’un groupe de travail. Cet organe est élargi et composé d’experts nationaux sur les statistiques de genre. Et ce, avec une forte implication de l’ensemble des départements en charge de la planification.

 

Pour rappel, le Groupe de travail Restreint est un cadre de travail multipartite qui a été mis en place en 2021 par l’ONEG et ONU Femmes. Une initiative qui vise à renforcer la coordination et la synergie des ressources dans le domaine de la production des statistiques de genre.

 

 La présidence de l’ONEG est assurée par la Secrétaire exécutive, Fofana Yaya Fanta.