Au sortir du Conseil des Ministres du mercredi 19 janvier 2022, Amadou Coulibaly, Porte-parole du Gouvernement, s’est prêté aux questions des journalistes. Sur les audits de sociétés d’Etat commandités par le Gouvernement, il a fait savoir que des leçons seront tirées quand les résultats seront connus et qu’il n’y avait pas à s’inquiéter.


"Je ne voudrais pas que nous nous inscrivions dans cette forme de politique spectacle qui veut que tout soit mis sur la place publique. Un audit, c’est un instrument de gouvernance. Ce n’est pas fait pour alimenter les débats dans les ménages. La seule chose que je peux dire, c’est que lorsque ces résultats seront disponibles, le Gouvernement qui les a commandités en tirera toutes les conséquences", a dit le porte-parole du Gouvernement.


Il répondait ainsi à un journaliste du quotidien "Le Jour Plus", qui affirmait que les populations attendaient avec impatience les résultats des audits des sociétés d’Etat. M. Coulibaly a tenu à préciser que ces audits ont été "librement décidés par le Gouvernement". "Il n’y a eu aucune contrainte" ajoute-t-il pour préciser que l’Etat n’a subi aucune pression de l’intérieur ou de l’extérieur.


Le ministre a affirmé que le Gouvernement, en toute responsabilité, a estimé qu’à un moment il fallait s’arrêter et regarder la gestion des sociétés d’Etat. Il appelle ainsi les Ivoiriens à faire confiance à l’Etat.