Amadou, bouvier âgé de 20 ans, a été condamné mercredi 18 mai 2022 par la section de tribunal de Bouna à deux mois de prison ferme et à payer une amende de 100 000 FCFA pour coups et blessures volontaires sur un agriculteur dans la localité de Léomidouo (département de Bouna).

 

Le jeune agriculteur, victime de l’agression, explique qu’il était au champ quand il a vu une cohorte de boeufs venir piétiner ses buttes d’igname. Quand il les a vu, il a pris un lance-pierre et a commencé à les chasser.

 

C’est à ce moment que le bouvier sorti des broussailles environnantes lui a demandé, sur un ton menaçant, pourquoi il chasse ses boeufs. Sans avoir laissé le temps à l’agriculteur de s’exprimer, il lui assène un violent coup de machette mais la victime qui tente de le bloquer avec son bras, est tailladé à ce membre.

 

Le bouvier prend la fuite, abandonnant ses bœufs. Après une cavale de quelques jours, le berger finit par rentrer au village et se livre aux autorités coutumières. Il est mis aux arrêts par la gendarmerie locale pour ensuite être jugé.

 

Une mission du projet de consolidation de la paix PBF GPRN, financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix, mis en œuvre par l’OIM et l’ONG L’Etoile du Bounkani, s’est rendue à Léomidouo pour apaiser les esprits face à cette situation.