Trois véhicules interdits d’importation, 2,88 tonnes de cannabis, et 1,75 tonne de diverses marchandises de médicaments de qualité inférieure et falsifiés (MQIF) saisis par la douane, ont été présentés jeudi 23 juin par la douane à Abengourou.

 

Selon le directeur régional (DR) des douanes, le Lieutenant-colonel Sanogo Ousmane, les trois voitures frappées par la mesure d’interdiction d’importation en Côte d’Ivoire de véhicules de plus de cinq ans ont été saisis du côté de la façade Nord-Est.

 

Les tablettes de drogue ont été saisies à Ebilassokro, précisément à Akati, une localité entre la Côte d’Ivoire et les MQIF en provenance du Ghana ont été saisis dans un champ de cacao dans le campement de N’Gorankro dans la sous-préfecture de Niablé. Les opérations douanières ont duré de 48 h de mardi 21 juin au jeudi 23 juin 2022. Elles ont permis d’interpeller deux individus.

 

Elles surviennent un mois après l’importante saisie à Abengourou de 20 tonnes MQIF et des poulets congelés prohibés estimés à plus de 230 millions de francs CFA.

 

Ces « succès » ont été possibles grâce un dispositif efficace de surveillance et un plan d’action stratégique 2022 mis en place par la direction régionale des douanes d’Abengourou pour « verrouiller » la façade Est du pays, a expliqué le DR de la douane à Abengourou, le Lieutenant-colonel Sanogo Ousmane.