Depuis la flambée des prix du carburant sur le marché international, un nouveau type de trafic se développe à Bondoukou. En effet, les trafiquants achètent le carburant en Côte d’Ivoire, pour le revendre au Ghana voisin ou les différents prix ont considérablement augmenté. Ce trafic qui est non seulement illégal, provoque des pénuries régulières de dans la localité. La police a donc mené une opération spéciale, qui a permis la saisie de plusieurs véhicules transportant des bidons de carburant, qui se rendaient au Ghana.