Cinq villages du département de Biankouma (dans la région du Tonkpi avec pour chef-lieu la ville de Man) à savoir Nané, Gouréné, Gourané, Gninlé et Douané, ont été mis sous tension dans le cadre de la politique d’électrification du programme social du gouvernement ivoirien.

 

La cérémonie officielle de mise sous tension électrique de ces villages situés à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de sous-préfecture, Gbonné, s’est tenue samedi 23 octobre 2021, en présence du préfet de Biankouma, Hamilton N’guessan N’dré Michel, représentant le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité et du sous-préfet de Gbonné, Afanga Gogui Albert.

 

Le préfet a salué la volonté de l’État ivoirien d’apporter un mieux-être aux populations à travers l’électrification rurale, avant de relever que l’électricité améliore les conditions de vie et donc créée des richesses.

 

Heureuses, les populations sorties nombreuses pour accueillir la lumière ont traduit, par leur mobilisation exceptionnelle, le changement que va apporter le courant dans leur quotidien.

 

Profitant de l’occasion, elles ont exprimé des doléances à l’autorité espérant que le développement amorcé se traduira à toute échelle dans la localité pour le bonheur des habitants.

 

Ces villages bénéficient du programme national d’électrification rurale qui vise l’électrification de toutes les localités de plus de 500 habitants jusqu’à fin 2019 et de toute la Côte d’Ivoire en 2025.