La population du village de Toundiani (Tanda) a célébré le vendredi 22 octobre 2021, la fête de l’igname, ou « le Fofié » sous le signe de la paix et la cohésion sociale.

 

Lors de ces festivités, le village a dansé et chanté aux rythmes des chansons traditionnelles sous l’autorité du chef du village, Nanan Meizan Kobenan Mathieu, le n’sôgô n’ssè ou chef des musulmans qui a dit merci aux mânes tutélaires et leur a demandé de veiller sur la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

 

Celui-ci a remercié la “déesse de la terre” et les esprits des ancêtres des Bron (groupe ethnique autochtone) pour avoir favorisé l’abondance durant cette nouvelle année et veillé sur le village, donnant ainsi l’autorisation aux autres membres de la communauté de consommer l’igname en toute quiétude.

 

« Le Fofié » est l’avant dernière fête qui précède celle de l’ « Adayé Kessié » qui se tiendra le vendredi 29 octobre 2021 et considérée comme la dernière où le roi des Bron consommera l’igname après quarante jours.

 

L’igname est ce tubercule qui sauva le peuple Bron de la famine au XVll ème siècle après avoir fui la guerre au Ghana voisin pour s’implanter à l’Est de la Côte d’Ivoire.