Le Conseil Régional de la Nawa et le Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique ont signé une convention de partenariat dans le cadre de la mise en place effective du projet ‘’L’Ecole de la 2ème Chance Nawa-Mayo’’, lundi 22 novembre 2021 dernier.


Cet acte constitue la concrétisation de l’ouverture du centre de formation professionnelle destinée aux jeunes exclus du système scolaire classique, après la signature de convention avec le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage en septembre dernier.


Selon Alain-Richard Donwahi, Président du Conseil Régional de la Nawa, l’Ecole de la 2e chance vise à offrir aux jeunes déscolarisés, une seconde chance en les dotant des compétences nécessaires pour s’insérer dans le monde du travail.

« L’objectif de ce projet, si l’on doit le résumer, est de former les jeunes de la Nawa selon les besoins de l’économie locale notamment dans les filières agro-pastorales, les métiers du bâtiment et par la suite de l’automobile », a-t-il affirmé.


Pour le Président du Conseil Régional de la Nawa, la création de l’Ecole de la 2ème chance représente une action primordiale de la politique d’aide à l’autonomisation, à l’employabilité et à l’entreprenariat des femmes et des jeunes mises de la Région.

« L’Ecole de la 2e Chance est également inscrite dans le programme présidentiel ‘Une Côte d’Ivoire Solidaire’ comme outil à part entière pour atteindre les objectifs du pilier 5 ‘L’Ivoirien, au cœur de la Côte d’Ivoire Solidaire’. Ce projet est donc un exemple concret d’une initiative régionale parfaitement intégrée dans un programme présidentiel national », a révélé M. Donwahi. Il a, par ailleurs, annoncé le soutien de plusieurs entreprises prêtes à accueillir les pensionnaires de ce centre de formation.


Mamadou Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique a présenté l’un des objectifs majeurs de son département qui vise à améliorer le taux d’insertion professionnelle des jeunes.

« Pour la réalisation de ce but, un accent particulier est mis sur l’Ecole de la 2e chance dont l’objectif est de garantir le rattrapage scolaire des enfants ayant dépassé l’âge de scolarisation, notamment des jeunes en décrochage scolaire », a affirmé M. Touré.  Il s’est également réjoui de la signature de cette convention qui permettra aux jeunes de bénéficier d’une formation.

Il a exhorté toutes les autres collectivités territoriales du pays à s’approprier de ce dispositif novateur de lutte contre le chômage des jeunes. Cette cérémonie de signature de convention a vu la participation, en visioconférence de l’équipe projet France de l’Ecole de la 2e Chance conduite par Bruno Roth et de ses collaborateurs.


La première Ecole de la 2e chance de Côte d’Ivoire ouvrira bientôt ses portes dans la Région de la Nawa, précisément dans la commune de Mayo.