Après Belem au Brésil, Marrakech au Maroc a été choisi par l’UNESCO pour abriter la 7è édition du Confintea ou Conférence internationale sur l’éducation des adultes. La délégation ivoirienne conduite par la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a été celle qui a eu l’honneur de parler au nom de l’Afrique, à la table ronde d’ouverture. La ministre a mis l’accent sur les défis nombreux qui attendent le continent, en matière de réalisation des objectifs de l’alphabétisation. Des défis liés à l’investissement des états dans ce secteur, déjà occupé par l’action du privé.