Après deux mandats successifs à la présidence de la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples, l’ivoirien Sylvain Oré a fait ses adieux à l’organisation. C’était à l’issue des travaux de la 61e session ordinaire de la cour en Tanzanie.