A l’occasion de la 3e édition du forum national des étudiants tenu le jeudi 30 juin 2022 à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, Loukou Koffi, coordinateur de la plateforme start up academy, spécialisée dans la formation et la sensibilisation sur l’entrepreneuriat a proposé la réadaptation des contenus d'information du système éducatif afin de lutter contre le chômage, l'immigration et faciliter l’insertion socio-professionnelle des jeunes diplômés.


Placé sous le thème : « le chômage et l’immigration clandestine au cœur des défis de la jeunesse estudiantine », Loukou Koffi a expliqué qu’il est important de parler des solutions qui permettront aux jeunes de contribuer au développement du pays, « il faut qu’on parle de solution et poser des actions concrètes à travers des formations pratiques et techniques de manière permanente pour l’avancée du pays » avant d’ajouter qu’il faut, « faire des écoles adaptées à notre contexte et nos réalités afin d’offrir des compétences utiles à notre environnement », a-t-il souligné.


Lors de son intervention, l’étudiante et présidente du comité d’organisation du forum national des étudiants, Camille Kouadio, a mis en avant l’objectif et le contexte dans lequel s’inscrit le forum national des étudiants, « ce forum vise à changer la mentalité des étudiants de sorte à ce qu’ils aient une mentalité assez forte pour pouvoir surmonter les situations auxquelles ils sont confrontés, au sein de l’université. Le véritable souci rencontré au niveau de la formation estudiantine est qu’après l’obtention de nos diplômes, il nous est difficile de nos insérés au tissu professionnel et l’on s’est rendu compte que le manque de compétence est à la base du chômage », a-t-elle fait savoir.



Cet événement a été l'occasion pour les étudiants de découvrir les raisons de l'accroissement du chômage et de l'immigration clandestine, qui freine l'élan du développement en Côte d'Ivoire.


Traoré Donazié, représentant du président de l’université Félix Houphouët Boigny, a salué cette initiative et a exhorté les étudiants à une prise de conscience dans le cadre de leur insertion socio-professionnelle « Un jeune formé doit servir son pays et à tous les niveaux, ne pas attendre les emplois de fonction publique, mais par l’initiative privée, son intelligence, son sens de management créer les conditions de l’auto emploi et travailler dans le privé », a-t-il indiqué.


Initié en 2019 par les étudiants en collaboration avec les associations estudiantines, ce sont des allocutions, des partages d’expérience, des échanges et un panel qui ont rehaussé le niveau de la 3e édition du forum national des étudiants.