La Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté a au nom du Gouvernement, rendu un dernier hommage aux 21 victimes décédées dans l’accident de circulation survenu le 1er août, sur la route d’Alépé. Ce mardi 09 août 2022, à la morgue de la commune d’Anyama, Myss Belmonde DOGO, en compagnie des autorités administratives, municipales et coutumières est allée soutenir les familles éplorées et traduire la Compassion de l’Etat.


Devant les dépouilles des 21 personnes décédées suite à ce drame, se lisait sur le visage des familles, amis et proches endeuillés, tristesse et désolation.


Présente à cette cérémonie de deuil, Myss Belmonde DOGO a partagé ces moments de douleurs avec les familles des victimes décédées en témoignant la solidarité et le soutien du Gouvernement.


En dépit de cette épreuve difficile qu’elles traversent, les populations du village d’Attiekoi ont tenu à exprimer toute leur reconnaissance au Gouvernement pour cet élan de solidarité manifesté par les autorités depuis la survenue de ce drame.

"Nous avons été soutenu véritablement, le Président de la République a pris tous les frais des obsèques en charge. Mais avant, quelques jours après le drame, nous avons reçu la visite du Premier Ministre qui a fait dons de plus de 4 millions de FCFA aux parents des victimes décédées en guise de réconfort", a témoigné Aubin Aubin, Secrétaire adjoint de la Chefferie d’Attiekoi et porte-parole des victimes. 


En outre, Il n’a pas manqué de saluer la présence constante de la délégation du Ministère de la Solidarité aux cotés des populations dudit village pour l’organisation pratique des obsèques des 21 personnes disparues. Et de remercier toutes les forces vives de la commune d’Anyama qui ont soutenu et qui continue de soutenir les populations affligées par ce deuil.


Au terme de la cérémonie, les services des pompes funèbres ont transféré les défunts au cimetière pour l’inhumation sous le regard des parents et proches inconsolables.


A sa sortie d’Anyama, la Ministre en charge de la solidarité, sur ses réseaux sociaux a décrit ses sentiments : "Consternation, affliction… Nous assistons à l’instant, à la levée de corps de nos parents décédés dans un accident le 01 août dernier à Attiékoi. Au nom du Gouvernement, je me suis inclinée devant la mémoire de chacun". Elle a également salué la solidarité de tous ceux et celles qui partagent le deuil avec les différentes familles.


On rappelle que le village d’Attiekoi, localité située à 16 km d’Abidjan, sur l’axe Alépé-Abidjan a enregistré une vingtaine de morts dans un tragique accident le 1er août dernier à la descente de la Côte du village de Djibi, à l’entrée d’Abobo.


Deux jours après la survenue de ce drame, le Premier Ministre Patrick Achi, en présentant les condoléances du Président de la République aux familles éprouvées par ces pertes en vies humaines a lancé un appel aux automobilistes en les invitant à la prudence.