Une formation dénommée "Décrocher un emploi aux Nations Unies et dans les organisations internationales", a été organisée du vendredi 03 au samedi 04 décembre, par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) à Abidjan.

 

Cet atelier de formation vise à rendre compétitifs les jeunes, sur le marché de l’emploi. Il est destiné aux étudiants et personnes désirant intégrer le système des Nations Unies (ONU) ou tout autre organisation internationale.

 

En effet, Jocelyne Bosson, directrice du bureau national de l’AUF, a relevé le besoin des jeunes qui veulent à tout prix, avoir une expérience professionnelle à l’étranger, sauf que, pour diverses raisons, ce n’est pas toujours possible. 

 

Pour réussir ce pari et parvenir à s’intégrer sans difficulté, Jocelyne Bosson a encouragé les impétrants de cette formation fruit du programme "Bâtir mon avenir", à apprendre autant que possible sur la façon dont les organismes internationaux, entreprises y compris, procèdent pour recruter leur personnel.

 

Au terme de cette formation de 48 heures, ces jeunes filles et hommes, connaitrons les différentes étapes pour créer et rendre attractif son Personal History Profile (présenter profil) pour obtenir un emploi aux Nations Unies.

Ils doivent également maitriser les techniques et astuces pour réussir les examens écrits et oraux, surtout les entretiens fondés sur les critères pour être éligible aux Nations Unies.

 

A cela, s’ajoute, la connaissance des plateformes de recherche d’emploi à l’internationale et l’élaboration et la validation par les jeunes eux-mêmes, de leurs projets professionnels.

 

Par ailleurs, il faut noter que l’AUF qui vient d’ouvrir un Centre d’employabilité francophone à Abidjan, en fait l’axe important de son plan stratégique.

 

Ce programme "Bâtir mon avenir", qui vise à faire acquérir des compétences pratiques aux jeunes, afin d’être compétitif sur le marché de l’emploi, a été initié par Top Innovation, organisation accréditée par l’UNESCO.