Une vingtaine de jeunes entrepreneurs ont participé le lundi 06 décembre, au bureau national de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), à une formation, dans le cadre du programme dénommé "Boost Entrepreneurs", un nouvel accélérateur pour les entrepreneurs ivoiriens.


A l’ouverture de cette formation, la directrice du bureau national de l’AUF, Prof Jocelyne Bosson, a indiqué que cet atelier pratique avec un expert, va permettra aux jeunes entrepreneurs d’acquérir des connaissances, pour créer et développer leurs entreprises.


Etant donné que l’entrepreneur est très flexible dans ses tâches et doit avoir une grande capacité d’adaptation. Prof Jocelyne Bosson a souligné l’importance pour l’AUF d’accompagner ces jeunes à créer et développer leurs entreprises.


Pour cette occasion, c’est un coach certifié professionnel, Sékou Doumbia, formé à l’institut international de coaching de Genève et de Paris, qui a été sollicité par l’AUF par le truchement de son partenaire Top Vision, organisation accréditée par l’Unesco.


Il a axé son intervention sur la motivation à l’entrepreneuriat et l’état mental qu’il faut développer pour être un bon entrepreneur. Concrètement, le coach Sékou Doumbia a appris aux jeunes à avoir une nouvelle perception de l’entreprise.


L’observation qu’il fait, c’est que beaucoup de personnes croiraient qu’il faut être riche pour créer une entreprise. D’autres aussi, auraient le sentiment qu’il faut avoir fait de grandes études pour être entrepreneur.

Cependant, "l’entreprise n’a rien à voir avec cela, c’est une question de ce qu’on veut fournir comme prestation, produit ou services dans la société. Et ce, parce qu’on a identifié simplement un besoin que nous avons les ressources pour satisfaire", dixit Sékou Doumbia.


En tant que coach, il s’est appesanti sur l’état mental (mind set), la compréhension de l’entreprise, les peurs qu’il faut affronter, et comment développer la résilience pour qu’en cas d’échec, le jeune entrepreneur ait l’audace de recommencer. "C’est surtout cela, il faut développer leur résilience dans l’environnement entrepreneurial", a-t-il souligné.


Retenons en définitive les axes clés de cette formation. Il s’agit notamment du management d’équipe pour développer ses compétences de manager et son réseau relationnel, professionnel et son personal branding, et comment créer son actif numérique sur la blockchain (crypto monnaie) afin de levée des fonds pour financer son projet ou booster son entreprise.


Et surtout, un dernier point relatif à faire connaitre son produit ou service avec un retour sur investissement optimal.