Le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) a organisé du 07 au 09 décembre 2021 à Cocody, une formation des dirigeants des entreprises des médias sur le thème : "Gouvernance des médias face aux mutations multiformes". Ce projet est une initiative du Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI).


A l’ouverture de cette session de formation, Camara Bangali représentant le Directeur exécutif du FSDP, Mme N’Guessan Bernise, a salué l’équipe du Directeur exécutif de l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (INAD-CI), M. Ted Azouma chargé d’exécuter la formation. Il a rappelé que "l’INAD-CI est une organisation de référence spécialisée dans la professionnalisation de la fonction d’Administrateur pour une meilleure gouvernance des entreprises".


 Camara Bangali, a également remercié le Ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, M. Amadou Coulibaly pour l’intérêt qu’il porte aux activités du FSDP. Il n’a pas manqué de remercier M. Zohoré Lassane, Président du bureau exécutif du GEPCI, pour cette initiative de formation des dirigeants des médias.


"Lorsque nous ne sommes pas préparés à gérer une entreprise, nous pouvons commettre des imperfections. Conscients de cela, nous avons initié cette formation avec l’appui du FSDP et l’expertise de l’INAD-CI pour un renforcement de nos capacités", a soutenu pour sa part, avant d’ajouter, "sans formation, nous serons toujours dans les difficultés. Vous pouvez recevoir des financements, mais si vous n’avez pas une bonne stratégie, cela ne produira pas l’effet escompté".

 

Zohoré Lassane n’a pas manqué de saluer la présence massive des dirigeants des entreprises de médias à cette formation. Il a précisé que la formation est l’une des solutions aux difficultés des médias en Côte d’ivoire.


Le Directeur exécutif de l’Institut National des Administrateurs de Côte d’Ivoire (INAD-CI), M. Ted Azouma a expliqué que les experts de l’INAD-CI, chargés de dispenser la formation, ont pour objectif de permettre aux apprenants d’acquérir pendant ces 03 jours, des compétences et stratégies susceptibles de leur permettre de comprendre le processus d’élaboration et l’analyse des états financiers d’une entreprise ; de revisiter ses principes et cadres de travail en établissant un certain état des lieux.

 

Rappelons que le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse finance au profit des entreprises de presse et de communication audiovisuelle, la formation, les études et conseils, la diffusion, le développement de la presse et du multimédia et les projets d’intérêt collectif des organisations professionnelles. Il leur accorde aussi des subventions et des dons.

Le FSDP cautionne, auprès d’un partenaire bancaire, les emprunts des entreprises privées et des organisations professionnelles du secteur de la presse et de communication audiovisuelle.