Après une phase de ratissage qui devrait s’achever le 7 décembre, et quelques difficultés rencontrées dans certaines localités, le 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) 2021 en Côte d’Ivoire a été prorogé à nouveau, jusqu’au 14 décembre 2021. C’est ce qui ressort du communiqué du ministère du Plan et du Développement, dont RTI.info a reçu copie ce mercredi 08 décembre 2021.


Selon la note du ministère, le 5è RGPH a rencontré l’adhésion massive des populations. Cependant, il a connu des difficultés dans certaines contrées du pays dont Abidjan.


"Soucieux de l’exhaustivité de l’opération, le Président de la République, Alassane Ouattara, a marqué son accord pour une dernière prorogation de la période de ratissage, afin de permettre à l’ensemble des populations de se faire enrôler au plus tard le 14 décembre 2021", précise le communiqué.


Toutefois, la note indique qu’après une bonne communication ciblée qui a renforcé l’adhésion des populations, l’opération du dénombrement s’est bien déroulée sur l’ensemble du territoire national.


Ce sont donc 24 952 249 personnes qui ont été recensées sur une prévision de 29 105 787, soit un taux d’achèvement de 86 %.


Pour cette deuxième prorogation, la note mentionne que 29 000 agents de terrain sur 36 134 ont été démobilisés, le mardi 7 décembre. Par conséquent, ce sont 7 000 agents maintenus qui continueront le ratissage sur l’ensemble du territoire national. Les populations sont donc invitées à prendre toutes les dispositions utiles afin de se faire recenser dans cette dernière prorogation.


Démarré le 08 novembre 2021, le RGPH vise le bien-être des populations en vue de connaître ses caractéristiques à une période donnée.


Il permet de mettre à la disposition de l’Etat, des informations sur l’effectif de la population, sa structure et sa répartition spatiale sur le territoire national, en vue de répondre aux besoins sociaux de base, notamment en matière de santé, d’éducation, d’emploi et de sécurité.