Du 27 au 29 mai prochain, Abidjan accueille la première édition du Salon du Football Africain (SAF) 2022. L’annonce a été faite le 28 avril dernier, par Jean Yapoidou, commissaire général du SAF, qui au cours d’une conférence de presse, a donné les objectifs et les enjeux d’un tel évènement en Côte d’Ivoire.

 

Selon les organisateurs, l’idée d’un Salon africain du football est née premièrement d’un constat factuel de l’inexistence d’une plateforme de rencontre et d’échange entre professionnels et acteurs du football, tel que nous le concevons, et en second lieu, de la nécessité de réunir tous les acteurs du football africain et européen, pour débattre des problématiques et thématiques afin d’agir pour son développement.

 

Face à la presse, Jean Yapoidou, a expliqué les objectifs et les enjeux qui caractériseront cette rencontre d’échanges de débats et d’opportunités sportifs. "Les objectifs et les enjeux de cet événement se justifieront par des échanges de débats et d’opportunités sportifs, et de la nécessité de réunir tous les acteurs du football africain et européen, pour débattre des problématiques et thématiques afin d’agir pour son développement".

 

A en croire le commissaire général, ce salon qui mobilisera plus de 20 000 mille visiteurs a pour but de créer un cadre formel pour discuter des problématiques du football africain et d’en pister les solutions.

 

Durant 03 jours, la capitale économique ivoirienne, sera le hub du football africain rassemblant tous les acteurs et professionnels du secteur sportif.

 

Organisé par COMEN Evénementielle, le premier SAF 2022 se veut être le lieu de création d’une excellente plateforme commerciale sportive africaine. Conférences, débats, panels, enjeux actuels et futurs du football africain, sont les activités qui meubleront ce rendez-vous des acteurs du ballon rond.