L'AC Milan, détenu depuis 2018 par le fonds d'investissement américain Elliott Management, fait l'objet de "deux offres" de rachat, a indiqué mardi le président du club Paolo Scaroni, cité par des médias italiens. 

 

"Je comprends qu'il y a deux offres et il faut du temps pour compléter le périmètre, bien les comprendre et les comparer", a déclaré le dirigeant rossonero, selon des propos notamment rapportés par l'agence italienne ANSA. 

 

Sur la base d'informations du quotidien français L'Equipe, la presse italienne a évoqué à la mi-avril l'intérêt d'un fonds d'investissement basé au Bahreïn, Investcorp. Cet intérêt n'a jamais été officiellement confirmé par ce fonds, le club ou le propriétaire actuel.

 

Plus récemment, la presse italienne a évoqué des discussions avec un autre candidat potentiel au rachat, le fond d'investissement américain RedBird Capital Partners. Là aussi sans confirmation officielle. 

 

"Je ne suis pas au courant des problèmes ou points critiques" avec Investcorp, qui semblait le plus avancé sur ce dossier, a assuré le président de l'AC Milan. 

 

Il a néanmoins tenu à préciser qu'il n'était "pas l'interlocuteur adéquat" pour répondre aux questions sur le sujet, étant seulement "l'objet de l'offre".

 

Paolo Maldini, dirigeant emblématique du club milanais, actuellement en tête de la Serie A à deux journées du terme, avait jugé "normal" en avril que le club puisse être vendu tout en assurant ignorer "quand" cela pourrait intervenir.

 

Elliott Management avait récupéré le club milanais en 2018 car son propriétaire de l'époque, l'homme d'affaires chinois Li Yonghong, n'avait pu lui rembourser un emprunt. Il n'a jamais caché qu'il avait vocation à revendre à moyen terme ce géant du football italien (18 titres de champion, 7 Ligues des champions), propriété de Silvio Berlusconi jusqu'en 2017.