L’athlète ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a terminé première de sa série en 10.78 s, se qualifiant pour les demi-finales des 100 mètres dames. Avec ce chrono, elle a réalisé le meilleur temps des séries.

 

Ta Lou a supplanté ses adversaires. L’ivoirienne de 32 ans est apparue dans une forme exceptionnelle. Son chrono est la 5e performance mondiale de l’année et lui permet d’égaler le record d’Afrique sur la distance, jusque-là détenu par sa compatriote Murielle Ahouré. A Tokyo ce vendredi 30 juillet 2021, Ta Lou, a explosé en réalisant le meilleur temps de toutes les séries. Les jamaïcaines Elaine Thompson et Shelly-Ann Fraser-Pryce, ont réalisé chacune le deuxième et troisième meilleur chrono, respectivement en 10.82 s et 10.84 s.

 

Privée de médaille sur 100 et 200 mètres aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, Marie-Josée Ta Lou, porte-drapeau de la Côte d’Ivoire, envoie un signal fort aux autres sprinteuses. Les demi-finales vont se tenir dans la matinée du samedi 31 juillet 2021.